Il y a deux ans, un agriculteur poyaudin avait fait pousser du maïs OGM de Monsanto, alors que la région Bourgogne n'avait pas franchi le pas. Aujourd'hui, où l'on parle d'une nouvelle pomme de terre génétiquement modifiée, la commission européenne donne la possibilité d'entendre une pétition d'un million d'Européens. Alors si vous avez envie d'être entendu, c'est le moment de signer cette pétition.
hightech_serie_pflanzen_mais_property_poster